L’importance de la terre pour un jardin biologique

Un jardin biologique réussi dépend de la qualité du sol. Un sol pauvre produit de mauvaises récoltes, tandis qu’un sol riche et de bonne qualité vous permettra de cultiver des plantes et des légumes primés. Voici quelques idées pour ajouter de la matière organique au sol afin de fournir les nutriments nécessaires à une récolte abondante.

Amendements organiques du sol

L’ajout de matière organique au sol pour les jardins biologiques est crucial pour la santé de vos plantes. Voici quelques amendements de sol organiques courants pour créer un bon sol de jardin.

Compost

Peu importe quel article vous lisez ou quel jardinier organique vous parlez, ils vous diront tous la même chose; un jardin biologique commence avec du compost. Le compost est simplement une matière organique détériorée et pourrie. Il peut être fabriqué avec des déchets de cuisine, des feuilles, de l’herbe coupée, etc. La plupart des jardiniers recommandent au moins un an l’age du compost.
Le compost est introduit dans le sol existant avant la plantation du printemps et peut être ajouté plus tard en été si vous prévoyez un jardin d’automne. Les nutriments du compost aideront à assurer des plantes fortes et saines. Les plantes saines sont moins susceptibles d’être dévastées par des insectes ou des maladies.

Fumier

Le fumier est un autre engrais populaire parmi les jardiniers pour ajouter de la matière organique au sol. Les excréments des vaches, des chevaux, des chèvres, des lapins et des poulets sont tous considérés comme des engrais viables pour votre jardin. Le fumier peut être acheté dans les centres de jardinage, ou si vous avez la chance de vivre près d’une zone rurale, vous pouvez l’acheter directement chez le propriétaire à un prix plus raisonnable.

Engrais organiques du sol

Il existe un certain nombre d’autres engrais organiques que vous pouvez ajouter au jardin. L’émulsion de poisson et l’extrait d’algues, bien que coûteux, peuvent faire des merveilles pour votre sol. La farine d’os est une autre alternative, un peu moins chère. La consoude est une autre option qui, en plus du fumier ou du compost, peut être donnée aux plantes sous forme de thé. Toutes ces options fournissent des nutriments indispensables, surtout si le compost ou le fumier n’est pas disponible.

Paillis

Une fois votre sol préparé, vous êtes prêt à planter. Si vous êtes comme la plupart des jardiniers, vous aurez déjà de nombreuses plantes, comme les tomates et les poivrons. Une fois que vous les avez espacés de la bonne distance dans le jardin, votre prochaine étape est de pailler.

Le paillage consiste à utiliser de la paille, du foin ou même des journaux déchiquetés autour des plantes afin d’empêcher les mauvaises herbes de dépasser votre jardin. La plupart des jardiniers appliquent une couche de paillis tout autour des plantes et dans les allées pour empêcher la croissance des plantes indésirables.
Pour les plantes que vous commencez directement à partir de graines dans votre jardin, vous devez attendre qu’elles aient brisé le sol avant de pailler. Il est ainsi plus facile d’éclaircir les plantes à une distance suffisante et de voir quelles plantes semblent être les plus fortes.
À la fin de la saison de croissance et après la récolte, plantez le paillis directement dans votre parcelle de jardin. Le labour aidera le sol à conserver l’humidité nécessaire et à maintenir le sol organique du jardin en bon état.

Terre saine pour les jardins biologiques

Le sol à certains endroits peut être si pauvre. Vous pouvez faire analyser votre sol en apportant un échantillon au bureau de vulgarisation de votre comté. Ils peuvent vous dire quels nutriments votre sol manque et vous donner des indications supplémentaires sur la façon d’améliorer le type de sol que vous avez. En général, ce service est gratuit.
Garder votre sol sain et riche en nutriments sans utiliser d’engrais chimique est un peu plus de travail. Cependant, en même temps, vous savez exactement ce qui se trouve dans votre jardin et les résultats seront des fruits et des légumes de qualité que vous pouvez manger sans vous soucier des résidus chimiques. Croyez-moi, rien ne vaut mieux que de mordre dans une tomate rouge et mûre dès la fin de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *